Durant l'épreuve

examen_epreuve_reglement_deroulement

Une fois que vous aurez rejoint votre salle, vous disposerez selon votre série, de 2 à 4 heures de rédaction pour les épreuves les plus longues. Tout bavardage est bien évidemment proscrit ! Alors, avant de débuter l’épreuve, vérifiez une dernière fois qu’il ne vous manque rien (stylo, règle, calculatrice…) Enfin, n’oubliez pas de gérer votre temps de manière à pouvoir vous relire avant de rendre votre copie et ainsi repartir serein !

Ce qu’il faut savoir …

Il est interdit de sortir de la salle sauf pour les besoins urgents où un surveillant vous accompagnera. En fonction des épreuves, vous êtes autorisé à quitter la salle soit au bout d’une heure, soit lorsque la moitié du temps de l’épreuve est écoulée. Si vous êtes sujet au stress vous risquez d’être victime d’étourderies ou de hors sujet !

Prenez 5 min pour souffler et vous détendre. Lisez d’abord l’ensemble du sujet et commencez par les questions qui vous inspirent le plus. Même si vous bloquez sur le sujet, optimisez votre temps en restant jusqu’à la fin. On ne sait jamais, les réponses peuvent revenir et au pire, un deux ou un trois valent mieux qu’un zéro !

Remèdes naturels anti stress

Privilégiez les remèdes doux et naturels aux actifs de plantes comme la phytothérapie et l’aromathérapie. La passiflore, la valériane, les huiles essentielles (lavande, camomille, mandarine, aubépine ou marjolaine) et les fleurs de Bach réduiront votre anxiété.

 

Le sujet

Il se peut que le sujet contienne des erreurs minimes dans l’énoncé. Signalez-le, les correcteurs recevront des instructions pour modifier les notations ! Si l’erreur est vraiment importante, l’épreuve peut être annulée et reportée ultérieurement.

En cas de malaise pendant l’examen

Demandez à être conduit à l’infirmerie, suivant la gravité, vous serez convoqué à la session de septembre.

Tiers-temps

Pour des raisons médicales (dyslexie, handicap...), certains élèves bénéficient de temps supplémentaire. Ce temps ne peut dépasser plus du tiers de la durée de l’épreuve. Pour en bénéficier, vous devez en faire la demande, en cours d’année, auprès du CPE/direction/médecin scolaire de votre lycée, qui vous expliquera la procédure à suivre. Si tel est votre cas, n’oubliez pas de le déclarer à votre examinateur en entrant dans la salle !

Tricher ?

Le Bac est un examen officiel. Donc oubliez l’idée de tricher ! Des surveillants seront continuellement présents afin de surveiller et de pénaliser toutes tentatives. Quelle que soit la méthode de triche, vous risquez :

  • Un blâme
  • La privation de toute mention au diplôme
  • L'interdiction de participer à tout examen de l'Éducation Nationale pendant 5 ans au maximum (bac ou post-bac)
  • L'interdiction de s'inscrire dans un établissement public du supérieur (temporairement ou définitivement)
  • L'interdiction définitive de passer tout examen de titre ou diplôme délivré par un établissement public du supérieur et de s'y inscrire
  • Sanctions pénales (9000 € d'amende et/ou 3 ans d'emprisonnement).

Plutôt dissuasif, non? C’est au recteur d’engager ou non des poursuites devant une section disciplinaire, qui décidera alors des sanctions encourues.
Pour connaître les circulaires et décrets relatifs aux conditions de composition, rendez-vous sur le site du ministère de l'Education Nationale.