Comment faire mon plan ?

construire_plan_forme_theme_partie_problematique

Que ce soit pour une dissertation, un commentaire ou encore un oral, le plan représente la charpente de votre copie. Il n’existe pas de plans parfaits applicables à chaque devoir. Voici quelques pistes et conseils pour assurer le jour J.

Lecture du sujet

Lisez et relisez attentivement votre sujet ! Repérez s’il relève de l’analyse, du débat ou de la comparaison. Si vous disposez de documents surlignez les idées importantes et mots clés, cela vous aidera à dégager la problématique.

Choix d’une problématique

Réfléchissez et posez-vous les bonnes questions : « Comment lier les faits ?», « Quels sont les avantages, les limites, les solutions ? », etc. Ensuite choisissez une question permettant de structurer, d’argumenter et d’apporter des réponses intéressantes tout au long de votre devoir. Elle vous permettra de définir les différentes parties de votre plan.

Organisation des idées au brouillon

Notez au brouillon les idées directrices, elles amèneront à la construction d’un plan. Ensuite, commencez à associer et à classer vos idées dans chacune des parties. Relisez régulièrement l’enchaînement de celles-ci pour éviter le hors-sujet, les doublons et surtout pour assurer la cohérence et la logique de votre réflexion.

Types et forme de plan

Il est temps de choisir un plan ! Vous devez guider votre correcteur tout au long de votre réflexion.

Quelques pistes …

Plan thématique

Souvent sous la forme « montrer, justifier ou commenter », répondez à la question en deux ou trois parties en organisant vos arguments.

Plan progressif

Idéal pour expliquer et répondre à un thème précis. Peut être présenté en trois parties comme « problèmes, causes, conséquences ou solutions ».

Plan comparatif

Dans les deux premières parties abordez chacune des notions énoncées dans la problématique, dans une troisième partie faites une synthèse des deux.

Plan dialectique

C’est le célèbre « thèse, antithèse, synthèse ». On vous demande d’apporter votre point de vue en confrontant les thèses sur trois parties.

Conseils utiles

  • Le plan ne doit pas apparaître visiblement dans la copie ; les parties doivent être fluides et liées.
  • Structurez et sautez des lignes entre les parties.
  • Attention à la gestion du temps.
  • Faites une introduction et une conclusion entre les parties.
  • Rédigez seulement introduction et conclusion au brouillon.
  • Évitez le plan « bateau » et personnalisez-le !