Zoom sur les stages

stage_reussir_entretien_candidature_cv_lettre_motivation

Le stage est une expérience incontournable de la plupart des filières de formation. De la recherche au mémoire de stage en passant par le séjour en entreprise, chaque étape est à valoriser, car il représente un tremplin crucial pour votre vie professionnelle.

Les stages, dans quel but ?

Les stages vous permettront non seulement de mettre concrètement en pratique les connaissances acquises en cours, mais également d’avoir des premiers aperçus de la vie en entreprise. La différence entre les méthodes d’apprentissage à l’école et au sein de la structure sont flagrantes.

On laisse de côté la célèbre image du stage planqué à l’ombre de la photocopieuse ! Simple stage de découverte ou immersion totale dans l’entreprise, c’est une réelle opportunité pour découvrir un métier.

Bon à savoir

Un stage n’est pas à prendre à la légère ! Il n’est pas là uniquement pour valider votre année scolaire, mais il est là surtout pour assurer un véritable pas dans avenir professionnel ! Un bon stage au sein d’une entreprise permettra déjà de vous faire remarquer au sein du monde professionnel, et il est important de garder en tête que toute entreprise à ses réseaux : si vos recruteurs sont contents de votre travail, il peut vouloir vous embaucher à la suite de votre stage, mais il peut également vous recommander à certains de leurs collaborateurs ou partenaires qui recrutent ! Plutôt encourageant, non ?

Comment organiser vos recherches ?

La règle la plus importante : s’y prendre tôt !

Un stage ne se trouve pas si facilement, alors plus vous vous y prendrez tôt, moins vous serez stressé et vous vous rabattrez sur des structures ou missions qui ne vous aurez pas intéressés au premiers abords. Organiser ses recherches à l’avance, c’est maximiser ses chances d’être recruté dans la structure idéale pour vous !

Différentes méthodes de recherches sont à prendre en compte :

Le bouche-à-oreille

Commencez dès le début de votre année scolaire à vous renseigner auprès de votre entourage pour savoir où est-ce que vos amis ont effectué leurs stages précédents, s’ils connaissent du monde travaillant dans vos secteurs etc. Toute information est bonne à prendre.

Internet

Effectuez des recherches sur les secteurs qui vous concernent et renseignez-vous sur les différentes structures existantes. A partir de là, vous pourrez faire une demande de stage par une candidature spontanée (celle-ci sera toujours bien vue, surtout que si certaines entreprises ne postent pas d’offres de stages, cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas apte à recevoir un stagiaire pour autant).

Lors de vos recherches, vous trouverez également des offres de stages postées directement en ligne. Certains sites tels que L’Étudiant.fr ou encore iQuesta.fr regroupent différentes offres de stages par villes et secteurs d’activités. L’idéal est d’appeler directement les structures et leur envoyer ensuite votre CV et votre lettre de motivation, par mail ou voie postale.

Le porte-à-porte

C’est généralement la démarche la plus appréciée des entreprises car elle prouve votre intérêt et votre motivation. Les seuls inconvénients sont le temps passé dans les déplacements, surtout si certaines structures sont assez loin de chez vous. Mais cela vaut le coup ! C’est l’occasion également d’avoir un premier aperçu de l’entreprise et éventuellement de votre futur recruteur. Aujourd’hui, les demandes de stages par mail leur arrive de toutes parts : en vous rendant sur place, vous vous ferez remarquer en sortant du lot !

Les bureaux de stages

Vous en trouverez généralement un au sein des différentes Universités. Ceux-ci mettent à votre disposition différentes offres de stages, car ils sont souvent en contact avec les entreprises.

Gardez vos warnings !

Chercher de stage n’implique pas de partir dans tous les sens, voici quelques conseils pour cadrer vos recherches et éviter les possibles malentendus :

  • Même si vous avez une ou deux structures précises en tête qui vous intéressent tout particulièrement, ne vous arrêtez pas à celles-ci ! Les réponses tardent parfois à arriver et il ne faudrait pas que vous vous retrouviez sans pistes de stage à 1 mois de la date prévue.
  • Méfiez-vous des entreprises mal référencées sur le web ou méconnues. L’idéal est de mentionner celle-ci à vos professeurs afin qu’ils vous conseillent. Gare aux mauvaises surprises !
  • Ne signez pas de contrat sans avoir parlé concrètement des missions avec votre maître de stage. Certains étudiants ne savent pas exactement ce qui va leur être confié et ne le savent pas plus une fois sur place. Ceci est le meilleur moyen d’effectuer un stage qui, au final, ne vous correspondra pas ou dans lequel vous n’aurez aucune responsabilité. L’anticipation est donc essentielle !
  • La question de la rémunération est importante ! Sachez qu’à partir de 2 mois de stage, vous bénéficiez d’une rémunération équivalente à 30% du SMIC mais pour toute durée inférieure, l’entreprise n’a pas l’obligation de vous rémunérer. N’acceptez pas de contrat de plus de deux mois dans lequel vous ne serez pas payé. Même si cela ne vous dérange pas, la loi l’interdit.

Ne négligez pas l’étape du fameux duo CV et lettre de motivation ! Ils doivent être rédigés avec soin car les recruteurs fonderont leur première impression de vous en les consultant !